Blue

La réflexion "blue" (basée sur les principes de l’Économie bleue de Gunther Pauli) consiste à rechercher des formes alternatives de création de valeur pour l’entreprise désireuse d’allier rentabilité et durabilité. Le développement durable peut intégrer l’aspiration de rentabilité, entre autres, en utilisant les matériaux et l’énergie de manière efficiente, en valorisant les déchets, en recourant à des inputs renouvelables, etc.

Mettre en œuvre une culture de l’amélioration durable

Selon une des lois fondamentales de l’excellence opérationnelle, l’efficience est le résultat d’une concentration sans relâche de l’entreprise sur la qualité. Mais la durabilité produit également de l’efficience. Une croissance durable ne peut être atteinte que s’il règne au sein de l’entreprise une culture de l’amélioration durable et que chaque collaborateur puisse appliquer le principe de durabilité dans ses activités quotidiennes en s’appuyant sur du coaching, de l’inspiration et des techniques.

Créer de la valeur à partir des déchets

Une entreprise connaît souvent d’innombrables gaspillages "blue": capacité sous-utilisée/perdue, sous-produits non valorisés, chaînes exclusivement linéaires, etc. Prévenir ces gaspillages offre des avantages à la fois écologiques et sociaux. Et peut même générer de nouvelles sources de revenus. Möbius aide les entreprises à créer de la valeur pour les collaborateurs, pour les clients mais aussi pour elle-même, sur la base des principes de l’économie circulaire. Au lieu de faire la même chose avec moins, les entreprises peuvent faire bien plus avec autant.

Améliorer l'efficience

Il ne suffit pas de mettre en œuvre une culture durable. Le véritable changement ne se passe que lorsque des projets novateurs sont définis sur la base d’un business case parlant (au niveau économique et écologique) et implémentés effectivement au sein de l’organisation. Möbius aide aussi bien à définir qu’à mettre en œuvre des trajets sur le plan du management Lean (fabrication & operations), de la gestion de la chaîne logistique (empreinte écologique de la production et du transport), etc.

Cases

Recycler et faire circuler!

Blog

De l'économie du jetable à une économie circulaire

Ruth Demuynck

Il existe de nombreuses manières simples de gérer plus respectueusement les matières premières et les produits. Mais le consommateur n’est pas le seul à devoir assumer ses responsabilités. Le producteur peut également contribuer en grande partie à limiter cette stratégie du jetable.

How to maximise your company's value

Jonas Hatem

La semaine dernière, lors d’un dîner avec des amis de longue date, la discussion a dévié sur le thème du travail. Ensuite, le sujet se réduisit soudainement à la valeur des organisations et aux créateurs de valeur. J’ai alors compris que leur perception de la création de valeur était différente de la mienne. 

Nos experts

Möbius Group