Nos outils d’analyse financière pour le secteur des soins

Le 12 mars dernier, nous avons organisé une présentation interactive des nouveaux outils développés par Möbius. Vous le saviez peut-être déjà, mais Möbius est aussi active dans le domaine de l’analyse de données, par la mise au point de solutions et d’outils sur mesure destinés à répondre aux demandes spécifiques du secteur hospitalier.

En présence de directeurs généraux et financiers d’hôpitaux francophones, nous avons échangé autour de:

  • Notre tableau de bord pour les soins à basse variabilité, dont les évolutions récentes permettent de répartir la quasi-totalité des honoraires à partir de la clé de répartition primaire de l’INAMI.
  • Notre moniteur de coûts, destiné à calculer les coûts réels d’un trajet de soins, en suivant la méthode de l’Activity Based Costing.

Ce blog retrace nos discussions lors de cette session très enrichissante.

 

Le tableau de bord pour les soins à basse variabilité

Contexte

L’introduction d’un montant forfaitaire par admission pour les soins à basse variabilité engendre des répercussions financières conséquentes pour les hôpitaux et les spécialités médicales concernées.

Les hôpitaux ont donc tout intérêt à évaluer l’impact de ces forfaits sur les honoraires facturés précédemment. C’est pourquoi Möbius a été sollicité par certains hôpitaux afin de développer un tableau de bord interactif dont l’objectif premier a été de visualiser les écarts entre le nouveau forfait et ce que les hôpitaux facturaient précédemment et d’en comprendre les raisons. (Pour plus d’information, visitez cette page)

 

Discussions

La clé de répartition primaire définie par l’INAMI est calculée sur base de la moyenne nationale des actes réalisés. En théorie, la comparaison entre les prestations effectivement réalisées au sein de l’hôpital et la moyenne nationale (censée refléter la bonne pratique ou du moins les pratiques les plus courantes) devrait permettre à l’hôpital de remettre en question le trajet de soins actuel et de l’adapter si nécessaire.

Dans la pratique, beaucoup hôpitaux répartissent le forfait entre les spécialités en appliquant un pourcentage calculé sur base de la facturation historique. Il faudra donc encore du temps pour atteindre l’objectif. Mais nous sommes convaincus que les hôpitaux seront capables d’améliorer leurs trajets de soin à condition qu’ils puissent mettre en évidence et interpréter les différences entre leur propre pratique et les pratiques à un niveau national.

Le moniteur de coûts et le benchmarking

Contexte

Aujourd’hui, l’élargissement de la forfaitarisation à l’ensemble des trajets de soins à baisse variabilité (au-delà des honoraires) pourrait être une suite logique. Pour cette raison, l’hôpital ne peut plus se satisfaire de comparer ses recettes effectives (les forfaits) aux recettes perçues par le passé (la facturation historique), il est nécessaire de comprendre ce que lui coûte réellement chaque trajet de soin.

Notre équipe Möbius a donc développé, en partenariat avec quatre hôpitaux, un tableau de bord interactif qui permet, d’une part, de suivre les coûts réels associés aux soins prodigués par type de patient. D’autre part, le module de benchmark permet de comparer entre les hôpitaux les soins fournis et les coûts du parcours de soin. (Pour plus d’information, visitez cette page)

Grâce à la méthode de l’Activity Based Costing, ce tableau de bord intègre les centres de coûts pour chaque spécialité et chaque trajet de soins. Non seulement, le coût des activités est chiffré, mais les paramètres influant sur ces coûts sont mis en évidence (nombre de jours d’hospitalisation, durée de l’opération, nombre de plateaux utilisés en stérilisation, …).

Si cet outil présente déjà une grande utilité à l’échelle d’un hôpital individuel, nous estimons qu’il l’est davantage encore pour les réseaux, en tant qu’outil d’aide à la décision lors du redéploiement des activités sur l’ensemble des sites. Il est bien clair que les coûts ne représentent qu’une facette de l’analyse, et que les aspects qualitatifs (la prise en charge optimale du patient) représentent l’autre facette indispensable à une prise de décision éclairée.

Discussions

Afin d’exploiter au mieux le potentiel de cet outil, les hôpitaux soulèvent l’investissement conséquent en termes de temps et de ressources. En effet, la reprise de données ne devrait pas être trop chronophage car le pilote mené avec quatre hôpitaux permet aujourd’hui un onboarding rapide (grâce à l’exploitation maximale des applications informatiques), bien que personnalisé. En revanche, un tel tableau de bord offre des opportunités d’analyse infinie. Afin de mettre à profit le temps disponible par les équipes médicales et les analystes, il est donc primordial d’identifier au préalable les paramètres les plus importants à analyser, ceux qui « font la différence ». L’analyse de données devra donc se concentrer sur les paramètres dont l’optimisation impactera significativement l’organisation, et avec une grande valeur ajoutée.

 

Conclusion

Nous sommes convaincus du potentiel de ces outils pour le secteur hospitalier belge, et nous remercions nos participants pour nos riches échanges à ce propos.

Si vous souhaitez plus d’information, n’hésitez pas à suivre notre page LinkedIn Möbius Healthcare.

 

Merci d'avoir lu

Partager blog