Comment organiser et faciliter des réunions ou des ateliers à distance ?

En tant que consultante chez Möbius, j’ai appris ces derniers mois à maîtriser plusieurs nouveaux outils digitaux, et s’il y a bien quelque chose que le Covid-19 m’a apporté de positif, c’est bien cette innovation dans nos pratiques. Pour donner suite aux multiples sollicitations de nos clients concernant cette question « Comment organiser et faciliter des réunions ou des ateliers à distance ? », nous avons décidé de partager notre expérience via un webinaire qui a eu lieu ce mardi 22 septembre. L’objectif de ce webinaire était de fournir une boîte à outils aux participants constituée de multiples techniques d’animation et d’outils digitaux au service des ateliers à distance.

Coline Questiaux
Coline Questiaux

Nous avons abordé les éléments clés suivants pour la réussite d’une réunion online :

  • L’importance d’accorder un temps suffisant à l’introduction. Une bonne introduction permet au facilitateur de poser un cadre, mais aussi aux participants de faire connaissance entre eux, et d’apprendre à maîtriser l’outil digital utilisé pour faciliter leurs interactions.
  • Le choix des différentes techniques d’animation selon l’objectif poursuivi et le public cible. Nous avons présenté différentes méthodes génériques comme la réflexion en sous-groupes ou le séquencement de la réflexion individuelle et de la consolidation en groupe. Nous avons mis en avant plusieurs techniques spécifiques pour encourager la créativité et l’innovation chez les participants, comme par exemple, la méthode SCAMTER ou le brainwriting. Enfin, nous avons présenté diverses manières d’organiser le contenu collecté pendant l’atelier, à l’aide de la priorisation.
  • Les trucs et astuces pour déjouer les pièges d’un atelier digital : Comment garantir le caractère inclusif de l’atelier et faire en sorte que tout le monde participe ? Comment gérer les discussions qui s’éternisent ? …
  • Le choix des outils digitaux selon les fonctionnalités souhaitées. Nous avons donné plusieurs exemples et expliqué en quelques mots la plateforme de tableaux blancs Miro, qui présente une grande valeur ajoutée pour rendre un atelier interactif plutôt que « conversationnel ».
  • Les indispensables pour bien conclure un atelier et maintenir l’interaction au-delà de la séance digitale.

Tout au long du webinaire, nous avons illustré ces concepts par des exemples concrets issus de notre expérience en la matière. En fin de séance, nous avons répondu aux questions de l’audience et même donné quelques conseils pratiques.

Ma collègue Laura et moi-même sommes ravies de l’intérêt que les participants ont montré pour ce domaine de notre expertise.

Ce webinaire est en fait un avant-goût d’une formation interactive que nous donnons. Si vous êtes intéressé par cette formation, ou que vous vous posez des questions sur les possibilités offertes par les ateliers digitaux et le meilleur moyen de les mettre en œuvre, n’hésitez pas à nous contacter.