Capital humain et Organisation

L’approche top-down suscite des rumeurs.

L'approche bottom-up emporte l'adhésion du personnel.
Thomas Dewulf

Mars 2015 : des rumeurs couraient au siège principal de Möbius. Les en-cas préférés de nombreux collègues allaient disparaître. Il fallait en remettre presque tous les jours… et voilà que Mignonnettes et autres Chokotoffs n’apaiseraient bientôt plus les petites faims de la matinée, les envies de l’après-midi ou les fringales du soir. C’est par un message affiché sur notre panneau d’amélioration interne Eyelean * que tout commença : « Les Chokotoffs, Mignonnettes et autres douceurs sont prévus pour accompagner le café de nos clients, mais – soyons honnêtes – nous en sommes les principaux consommateurs… ». Une proposition d’amélioration se devait donc d’être formulée : « Supprimez tous les en-cas sucrés et remplacez-les par des en-cas sains ». Les arguments pour et contre fusèrent de toutes parts, mais après un rapide sondage sur notre Intranet – avec pour résultat 27 pour et 15 contre –, la décision fut vite prise. Un mois plus tard, tous les en-cas sucrés avaient été remplacés… mais non sans une certaine résistance.

Nous accompagnons chaque jour nos clients dans des cycles de changement, avec une approche spécifique. Communication, séances d’introduction, enquêtes auprès du personnel, participation des travailleurs à des groupes de travail… Autant de méthodes visant à susciter l’adhésion des collaborateurs et à faire appel à leur expertise. Dans le passé, nous recourions moins à ces méthodes pour nos initiatives en matière de santé. Nous sélectionnions et lancions des initiatives de haut niveau indépendamment les unes des autres : participation à des manifestations sportives, tests de condition physique, vaccination contre la grippe, Polar Loop comme cadeau de nouvel an… Dans l’avenir, nous voulons procéder différemment : nous voulons regrouper les initiatives au sein d’un programme annuel, adapté à chacun et soutenu par les collaborateurs.

Une autre approche s’imposait ! Descendre sur le terrain, aller observer ce qui se passe sur le lieu de travail. Ce serait le seul moyen d’emporter l’adhésion du personnel. Les initiatives ne devaient plus être introduites par le sommet de la hiérarchie : le « Team Health@Möbius » était constitué. Un comité de pilotage fut composé, avec des représentants de toutes les divisions du groupe Möbius. De Möbius Belgique et Möbius Pays-Bas, de notre société sœur Solventure et de notre filiale Loqutus, de business consultants et de spécialistes du marketing, ainsi que d’un conseiller en prévention. Ils représenteraient désormais les différents groupes au sein de l’entreprise et établiraient un programme annuel.
Première action du comité de pilotage ? Une enquête auprès du personnel ! Pourquoi ne travailler qu’au départ de l’inspiration de 8 personnes quand on peut faire appel à l’inspiration de tous les collaborateurs ? Résultat : une enquête sur la santé dans le domaine des habitudes alimentaires et du sommeil, du niveau d’activité physique, du stress perçu, etc. Par ailleurs, nous avons sondé comment le Groupe Möbius pouvait contribuer à un meilleur mode de vie dans tous ces domaines. Les premières réactions furent unanimes :

« Je suis fan de cette enquête, c’est important ! Merci de lancer cette enquête ! »
« Cette enquête est une merveilleuse initiative ! »
« Go go go ! »

Avec le taux de réponse remarquablement élevé enregistré, le comité de pilotage disposait d’un apport plus que suffisant d’idées. Elles furent classées par ordre de priorité et développées. Un planning fut établi. Bref, le programme annuel prit forme. De l’offre quotidienne de soupe fraîche à l’organisation de séances spécifiques sur le sommeil et une vie sédentaire, nous travaillerons sur différents aspects au cours de l’année qui vient ! Des aspects qui sont importants pour nos collaborateurs.

Le mois dernier, nous avons lancé, sous un nouveau nom et avec un logo spécifique, le projet qui débuta sous le titre « Health@Möbius » : Möfit. Un succès ! Auprès de nos collaborateurs, mais aussi au-delà. En décrochant une place en finale du ‘prix s.a. et santé 2015’. Voilà une récompense qui fait plaisir, non ? Nous n’avons pas remporté le prix, mais nous avons été reconnus dans notre projet. Nous sommes sur la bonne voie ! N’est-ce pas une bonne occasion de faire un peu la fête ? Avec des Chokotoffs et des Mignonnettes ?! Date d’expiration du stock gigantesque reposant à la cave oblige…

Merci d'avoir lu

Contactez notre expert

Thomas Dewulf