Le Green Deal accélère la transition vers un secteur de la construction circulaire

Afin d'accélérer la transition vers un secteur de la construction circulaire, le ministre flamand de l'Environnement, de la Nature et de l'Agriculture de l'époque, Koen Van den Heuvel, a lancé le Green Deal Circulair Bouwen. Cet événement a eu lieu le 22 février 2019 à l'initiative de Vlaanderen Circulair, de l'OVAM et de la branche flamande de la Fédération de la Construction. Plus de 300 organisations, allant des architectes, entrepreneurs et gestionnaires de bâtiments publics et privés, aux producteurs de matériaux, en passant par les chercheurs et les organisations de facilitation, se sont inscrites.
Danielle Dewickere

Défi stratégique

Quelque 30 à 40 % de nos déchets proviennent de la construction. De plus, la façon dont nous construisons et vivons a un impact majeur sur notre empreinte carbone. Le Green Deal devrait donner un coup de pouce à la construction circulaire en Flandre.

Le fait de faire et d’apprendre ensemble est ici essentiel. Les plus de 300 participants au Green Deal commencent des expérimentations (telles que réaliser un projet de construction circulaire, proposer un chantier, mener des recherches, développer et proposer des produits ou services circulaires, faciliter des projets de construction circulaire, …) et rassemblent leurs connaissances et expériences dans un réseau d’apprentissage.

Cependant, chacune de ces organisations a un niveau de connaissance différent (la mesure dans laquelle on connaît les principes circulaires et les facteurs de succès) et un niveau d’expérience différent (la mesure dans laquelle on a appliqué une stratégie circulaire dans la pratique) concernant la construction circulaire. L’équipe économie circulaire et durabilité de Möbius a été appelée à guider le réseau, à élever les participants à un niveau supérieur de connaissances et d’expérience et ainsi faire progressivement de la construction circulaire la réalité quotidienne en Flandre.

Approche

Pendant 2 ans, nous accompagnons cette démarche d’apprentissage afin que les plus de 300 organisations participantes de toutes sortes de secteurs développent ensemble une vision et des connaissances concrètes, applicables et accessibles sur la construction circulaire.

Comment avons-nous entamé ce trajet participatif? Avec une analyse des parties prenantes axée sur quatre éléments différents, à savoir:

  • Quels sont les types de participants?
  • Quels objectifs poursuivent-ils en adhérant au Green Deal?
  • Quels principes circulaires s’appliquent à chacun d’un?
  • Quel est leur niveau d’expertise en matière de construction circulaire aujourd’hui?

Le résultat nous permet de tracer les contours du Green Deal – malgré le groupe très important et diversifié de participants – sur mesure pour chacun d’entre eux. Les participants sont continuellement interrogés sur l’évolution de leurs besoins et de leurs défis (lors de l’inscription ou de l’évaluation d’un événement, par le biais de sondages directs au cours des différentes rencontres (numériques), …). Les contributions des participants nous servent de guide pour adapter de manière optimale les différentes activités aux besoins du réseau d’apprentissage.

Que se passe-t-il exactement dans ce processus d’apprentissage?

Il y a deux constantes tout le long du projet. D’une part, nous organisons quatre fois par an un événement où les participants peuvent se rencontrer. Ces journées de rencontre évoluent de journées d’inspiration l’année 1 visant à alimenter les participants avec les meilleures pratiques en journées d’action l’année 2 qui servent à se réunir pour trouver des solutions aux défis posés par les activités de construction circulaire dans la pratique. Les Journées d’inspiration et d’action sont mises en œuvre de différentes manières : par exemple, par des sessions plénières avec des exposés, des présentations de cas concrets, des ateliers, des marchés d’experts ou de démonstration et des visites de sites. Les outils numériques, tels que le vote en direct ou les applications de réseau, augmentent encore l’interaction et garantissent que nous recueillons de nouvelles idées ou souhaits des participants. Il est fantastique, pendant ces journées d’inspiration et d’action, de voir la dynamique croissante du réseau d’apprentissage : il y a une fertilisation croisée entre les disciplines, les participants s’enthousiasment les uns les autres, des partenariats se créent en fonction de projets de construction concrets, …

De plus, nous mettons à disposition une plateforme d’apprentissage en ligne où les participants peuvent renforcer leurs connaissances et leurs compétences autour de la construction circulaire à leur propre rythme et les partager également avec d’autres personnes de leur propre organisation. Au fur et à mesure, nous partageons des publications, des dossiers pédagogiques et des webinaires pour couvrir les différents aspects d’un processus de construction circulaire, allant de la conception circulaire à la démolition sélective, en passant par les nouveaux modèles commerciaux et la numérisation. À cette fin, Möbius travaille en étroite collaboration avec Kamp C, expert en construction durable, avec Econocom, entre autres, qui possède une expertise en financement circulaire et avec la VUB, qui partage ses connaissances en matière de conception circulaire. En adhérant au Green Deal Circular Building, les participants se sont également engagés à tester une stratégie circulaire dans la pratique au moyen d’un projet pilote. Au cours de la suite du parcours d’apprentissage, nous – avec l’équipe de Vlaanderen Circulair, l’OVAM et la branche flamande de la Confédération de la Construction – sommes fortement mobilisés pour guider les participants dans ce processus, leur permettant d’échanger leurs expériences, de surmonter les obstacles, et de conclure des partenariats. Sur la page internet de Vlaanderen Circulair, vous pouvez déjà suivre le parcours et voir l’atmosphère des journées d’inspiration et d’action https://vlaanderen-circulair.be/nl/onze-projecten/detail/green-deal-circulair-bouwen. Vers la fin du Green Deal, d’autres contenus (tels qu’un aperçu des projets pilotes, les dossiers pédagogiques, …) seront disponibles ici pour un large public.

Résultat

La facilitation de Möbius conduit à la création d’un réseau d’apprentissage actif et engagé qui se rencontre, inspire, apprend et se développe à différents moments. Grâce à nos conseils, nous veillons à rassembler la vision, les besoins et les idées de toutes les parties concernées et à les mettre en pratique dans des expériences concrètes. De cette manière, tous les partenaires veillent ensemble à ce que la Flandre puisse faire de grands progrès dans la transition vers un secteur de la construction circulaire, tant en termes de pratiques et de politiques de construction que d’impact social plus large.

Möbius a également adhéré au Green Deal Circulair Bouwen. Ce qui nous permet, dans le cadre du projet “Construire une Campine circulaire”, de soutenir les PME du secteur de la construction dans leur développement d’un modèle commercial.

"Le secteur de la construction est l'un des principaux utilisateurs de matériaux. Nous devons utiliser les matériaux, les bâtiments et l'espace de manière intelligente afin de garantir que la construction reste possible et abordable à l'avenir. Pour ce faire, nous optons pour la construction circulaire : utiliser moins de matériaux et des matériaux durables ; réutiliser autant que possible les matériaux, les infrastructures, les bâtiments et les terrains ; opter pour un recyclage de haute qualité après démolition afin de pouvoir réutiliser ces matières premières dans de nouveaux matériaux, infrastructures et bâtiments.  Pour y parvenir, nous devons opter pour de nouveaux modèles commerciaux et d'autres moyens logistiques. Cela ne peut se faire qu'en agissant ensemble avec tous les partenaires du secteur, en expérimentant, en apprenant comment nous pouvons le faire."

Brigitte Mouligneau
Gestionnaire de la transition Vlaanderen Circulair

Merci d'avoir lu

Partager référence

Discover more cases

Référence
Barco

Barco met le cap sur la durabilité

Conformément à l'ambition de Barco d'intégrer le développement durable dans son ADN d'entreprise, Barco a lancé le programme «Impact durable», intitulé «Say. Do. Care.' visant…
Lire la suite