Santé
Analytics Transformation digitale Excellence d’entreprise

Le patient digital est un être social, virtuel et autonome

Le soin personnel digitalisé, sera-t-il introduit demain ? La technologie semble prête.
Vincent Defour

Moments passionnants !

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous sommes bombardés de toutes parts par toutes sortes de nouvelles technologies. De vraies révolutions comme l’impression 3D, les robots, la réalité virtuelle, le big data et l’internet des objets sont sur le point de percer dans le public, chez qui les appareils mobiles et les médias sociaux ont déjà trouvé leur place. On peut déjà lire partout que l’impact sur le secteur des soins de santé sera énorme, mais qu’en est-il réellement aujourd’hui? Concentrons-nous sur quelques-unes de ces tendances.

Les équipements portables et les applications sont intégrés dans nos activités journalières. Déjà aujourd’hui, on compte le nombre de nos pas, on surveille nos habitudes de sommeil, et de plus en plus d’activités sportives sont ‘app-ifiées’. Des start-ups qui se concentrent sur les questions de santé, telles les maladies chroniques, les personnes âgées, ou encore l’amélioration de l’expérience-patient, poussent comme des champignons et sont recherchés par les investisseurs en « High Tech ». Des applications pour mesurer votre santé en temps réel, transmettre ces données à votre médecin traitant, prédire les risques de santé, optimiser la réhabilitation à domicile, voici que quelques offres possibles. Prenez comme exemple le rêve de Walter et de Sam de Brouwer: leur société à Silicon Valley Scanadu et leur slogan « check your health as easily as your e-mail ». Vous posez leur appareil Scout pendant 10 secondes contre votre front et vous obtenez les valeurs de votre pression artérielle, la fréquence cardiaque, la saturation d’oxygène et la température sur votre smartphone. Les données de base qu’un médecin examinerait, mais en format de poche, toujours consultables. Le lien vers le Tricodeur de Star Trek est vite fait.

Les méthodes traditionnelles des soins de santé partent d’interactions face-à-face entre médecins et patients. Mais tout comme les relations-clientèle évoluent au sein des organisations, la relation entre le patient et son médecin change vers la même direction, l’« omni-channel », l’« engagement » et le « self-service »; elle sera de plus en plus virtuelle et aura lieu en dehors des murs de l’établissement de soins de santé.

La force de la communication « omni-channel » à travers les médias sociaux est démontrée aujourd’hui par des hôpitaux de premier rang aux Etats-Unis comme la Clinique Mayo. Par l’apport via différents canaux de l’information correcte, l’engagement du patient est stimulé, et ils aident d’autres hôpitaux et professionnels à travers le monde. La Clinique Mayo a:

  • son propre réseau social : Social media health network dont l’objectif est de stimuler l’entraînement par les réseaux sociaux et de le partager au sein du secteur des soins de santé avec d’autres institutions et professionnels.
  • joue un rôle de pionnier avec leurs blogs qui laissent parler les patients et les collaborateurs de leurs expériences;
  • le canal médical le plus populaire sur Youtube avec quelques 1000 vidéos : Par exemple, des médecins qui racontent dans une courte vidéo les questions qu’ils vont poser aux patients augmentent la qualité de leur visite et gèrent de façon proactive les attentes;
  • 450.000 suiveurs sur Twitter 300.000 amis sur leur page Facebook, 22 boards, et 800 Pins sur Pinterest où ils partagent toute sorte d’information et écoutent activement en interagissant avec leurs patients et partenaires animés du même esprit.

Un monde social que nos institutions belges à peine explorent.

Les dispositifs portables, les capteurs, les réseaux sociaux,… sont en réalité générateurs d’une seule chose : des données, énormément de données, qui changent rapidement et arrivent de partout. Ces ‘big data’ sont l’arme secrète pour élever la relation entre le médecin et son patient à un niveau supérieur. Interconnecter toutes ces sources de données permettra au secteur des soins de santé de donner un rôle central au patient et de lui offrir une expérience patient sur mesure. L’information de gestion traditionnelle, complétée avec ces connaissances récemment acquises, créeront un nouvel ensemble de facteurs critiques de succès dans les salles de direction des hôpitaux.

Le soin personnel digitalisé, sera-t-il introduit demain ? La technologie semble prête. Mais comme toujours, la technologie n’est qu’un maillon dans cette solution et fondamentalement qu’un mécanisme moteur. Penser que la technologie à elle-même formera la solution, est comme dire que seuls les médicaments mènent à une vie plus saine.

Mais encore et toujours des moments passionnants !

Merci d'avoir lu

Contactez notre expert

Peter Willen