Industrie
Supply Chain Management

Optimisation des stocks, une boucle sans fin ?

Après tant d'années d'initiatives d'amélioration des stocks, comment se fait-il que les supply chains industrielles soient encore et toujours à la recherche de stocks plus optimaux ? Peut-on atteindre l'optimum ou sommes-nous face à une boucle sans fin ?
Luc Baetens

De combien de projets avez-vous entendu parler qui promettaient de réduire les stocks de 10 % ou plus ? Et, combien en connaissez-vous qui l’ont fait ? Après tant d’années d’initiatives d’amélioration des stocks, comment se fait-il que les supply chains industrielles soient encore et toujours à la recherche de stocks plus optimaux ? Peut-on atteindre l’optimum ou sommes-nous face à une boucle sans fin ?

Les stocks seraient-ils la cause de toutes les difficultés liées à la gestion de la supply chain ?

En fait, de nombreux problèmes dans une entreprise industrielle semblent être causés par une mauvaise gestion des stocks.

Le premier est le faible service clients. Les industriels qui ne livrent leurs clients qu’avec une fiabilité de 75% ou 80% perdent des ventes à court terme. Et ils en arrivent à perdre leur crédibilité auprès de leurs clients qui, à long terme, finissent par ne plus leur être fidèles. Mais il y a plus encore.

Une deuxième conséquence d’une mauvaise gestion des stocks est l’imposition de pénalités. Les entreprises du secteur de l’agro-alimentaire ou du monde automobile concluent souvent des contrats avec leurs clients qui prévoient des pénalités en cas de non-respect d’un certain niveau de service. Rembourser de l’argent à vos clients est un exercice très douloureux, surtout si les marges sont déjà sous pression. Aussi, pour éviter des pénalités ou un mauvais service client, les entreprises utilisent le transport express coûteux : elles peuvent utiliser le fret aérien au lieu du fret maritime, ou des transporteurs express au lieu du transport routier normal pour gagner un peu de temps en bout de chaîne.

Le coût de stockage est un autre coût évident lié aux stocks. Les entreprises peuvent avoir besoin de louer des entrepôts à l’extérieur parce que leur capacité d’entreposage interne ne suffit pas, par exemple.

Les coûts de mise au rebut sont une autre conséquence possible d’une mauvaise gestion des stocks. Les produits à durée de conservation limitée, comme les aliments ou les produits pharmaceutiques, peuvent rester si longtemps dans l’entrepôt qu’ils doivent être détruits ou dépréciés.

Une dernière conséquence serait le besoin en fonds de roulement. Certaines entreprises réalisent simplement qu’elles ont trop de capital d’exploitation bloqué dans les stocks pour croître aussi rapidement qu’elles le souhaitent, ou qu’elles ne peuvent pas générer les flux de trésorerie qu’on attend d’elles.

Ou la mauvaise performance des stocks ne serait-elle que le symptôme de problèmes plus profonds ?

En travaillant avec des entreprises industrielles, nous constatons que la mauvaise performance des stocks est un symptôme de problèmes plus profonds comme l’absence d’une stratégie de stock claire ou d’objectifs de stock bien définis, des problèmes de planification end-to-end ou simplement un manque de connaissances dans les équipes responsables de l’efficacité des stocks.

 

Et dans votre entreprise…quelle est la cause de la faible performance de vos stocks ?

Pour avoir une première idée de ce qui cause la faible performance des stocks dans votre entreprise, essayez de répondre aux questions suivantes :

Stratégie de stock

  • Comment décidez-vous de la production à la commande / production sur stock ?
  • Comment faites-vous le compromis entre tailles de lots plus grandes et le stock au niveau de la production et des achats ?
  • Comment décidez-vous du taux de service cible ?

Stocks cibles

  • Comment savez-vous de combien de stock vous avez besoin ?
  • Comment décidez-vous des stocks de sécurité nécessaires ?
  • À quelle fréquence révisez-vous les objectifs des stocks de sécurité ?
  • Quelle est la part de votre stock de sécurité dans le stock global ?
  • Quelle proportion de votre stock est liée aux tailles de lot ?
  • Quelle est la couverture moyenne d’une taille de lot de production pour votre entreprise ?
  • Quelle est la couverture moyenne d’une taille de lot d’approvisionnement pour votre entreprise ?

Gestion end-to-end de la Supply Chain

  • Comment votre plan de production / réapprovisionnement s’assure-t-il que les objectifs de stock sont respectés ?
  • Comment décidez-vous de la constitution de stocks saisonniers ?
  • Quelle proportion de votre stock est due à des prévisions non fiables ?
  • Comment mesurez-vous l’adhérence au planning ?

Compétences en gestion de la planification et des stocks

  • Combien de personnes dans votre organisation maîtrisent les bases de la gestion des stocks ?
  • Combien de personnes dans votre organisation seraient en mesure de calculer un stock de sécurité cible ?

 

Après avoir répondu à ces questions, vous êtes confiant car vos stocks sont optimisés ou pensez-vous plutôt que des améliorations sont possibles ?

Merci d'avoir lu

Contactez notre expert

Luc Baetens

Partager blog