Collaboration durable entre les secteurs et les groupes cibles

Les collectivités locales sont idéales pour expérimenter des projets durables, sociaux et circulaires. Cela est dû à la disponibilité et à la diversité des installations, d'une part, et à la densité et à la variation des groupes cibles dans l'environnement urbain, d'autre part.
Helen Versluys

La ville de Gand et Ministry of Makers l’ont compris et, grâce à une coopération subsidiée, un certain nombre d’entreprises et de designers gantois ont uni leurs forces pour développer leur propre collection d’objets design. Il s’agit de produits pour lesquels les matériaux sont utilisés avec parcimonie, par exemple en travaillant les excédents de marbre des entreprises industrielles ou en utilisant un morceau de bois coupé dans un autre produit. De plus, les produits passent le test de qualité avec d’autres produits de design et attirent en même temps l’attention sur les compétences artisanales des entreprises produisant du sur mesure. Pour transformer ce modèle d’entreprise innovant et social en un modèle économique durable, vol+maakt a fait appel à l’expertise de Möbius.

Nous avons soutenu le partenariat dans l’élaboration de leur plan d’affaires pour le développement et la commercialisation du projet. Au cours d’un certain nombre de séances de travail, nous avons dressé la cartographie de ce plan, en y incluant les coûts variables, les frais généraux et les recettes. Par le biais d’une série de calculs quantitatifs, nous avons donné un aperçu du prix et de la marge des produits. Nous avons également pris en charge la projection des revenus dans un certain nombre de scénarios afin de clarifier quand ce projet ambitieux serait rentable. Enfin, en collaboration avec les fabricants, nous avons conçu les points de vente nécessaires pour lancer un projet pilote et une collection. L’essai, l’évaluation et l’ajustement de ces éléments constituent donc un élément crucial d’une transition durable.

Le modèle d’entreprise durable développé permet au partenariat entre la ville de Gand et Ministry of Makers de continuer à travailler sur le projet une fois que les subsides seront épuisés. Ceci avec sa propre marque – vol+maakt – qui sera également lancée dans d’autres villes et une collection design dynamique, à laquelle de nouveaux designs peuvent être régulièrement ajoutés via des designers et des entreprises de travail à façon sur mesure de ces nouvelles villes.

Merci d'avoir lu

Partager référence

Discover more cases