Challenge ‘Plastics Go Green and Circular’ : une nouvelle approche pour soutenir des projets pilotes

SPW Wallonie

La Wallonie, soutenue par l’Union européenne, a souhaité encourager les start-up et PME à innover davantage et à participer aux dynamiques collaboratives de l’économie circulaire dans le domaine du plastique, et ce en testant une nouvelle approche d’identification de projets pilotes. Basée sur la réponse à des challenges sociétaux, l’approche proposée a permis le développement de projets innovants, et la construction d’une communauté d’acteurs autour de la chaine de valeur plastique.

Möbius a assumé le rôle de « project manager » pour soutenir la Direction de la Politique Economique du SPW Economie Emploi Recherche pour mettre en œuvre cette action sur une période de 15 mois.

Olivia Grégoire

Möbius a été un partenaire compétent et fiable dans la réalisation du projet. La gestion dynamique et professionnelle du projet par Möbius a certainement constitué un facteur de succès pour notre action pilote.

Florence Hennart – SPW EER

Les objectifs

  • Tester une approche innovante de soutien aux PME
  • Inciter les PME à innover et à participer aux dynamiques collaboratives
  • Créer une communauté d’acteurs de l’écosystème des plastiques

Approche

Création d’une communauté

L’un des objectifs de ce projet était la création d’une communauté d’acteurs de l’écosystème du plastique. Premièrement, les principaux acteurs du paysage wallon de l’économie circulaire et du plastique ont été rassemblés dans un comité de pilotage pour guider les réflexions du Challenge Plastics. Ensuite, une communauté plus large autour de la chaine de valeur plastique a été créée pour renforcer la collaboration entre les acteurs régionaux de l’écosystème du plastique.

Cette communauté a appuyé les différents moments de communication autour du Challenge Plastics et a partagé son expertise lors la sélection des challenges et/ou projets, ainsi qu’au cours de l’accompagnement des projets lauréats.

Une approche innovante de soutien aux PME

Ce dispositif de soutien aux PME innovantes a été basé sur une approche de défi sociétal, orientée sur la demande. En effet, le processus de sélection des projets pilotes a pris une forme singulière puisque l’étape de l’appel à projets a été précédée par une étape d’appel à manifestation d’intérêt.

1.Appel à manifestation d’intérêt

Cette première étape avait pour objectif d’identifier les problématiques économiques et sociétales du marché liées à la circularité des plastiques. Pour ce faire, tous types de partenaires (grandes et petites entreprises, autorités locales, acheteurs publics, organisations non gouvernementales, associations, acteurs de la société civile, …) ont été ciblés et contactés.

Suite à une large campagne de communication et un évènement public de brainstorming, 10 challenges ont été sélectionnés par un jury.

2. Appel à projets

Lors d’une seconde campagne de communication, un appel à projets a été lancé aux PME et Start-up pour proposer des solutions innovantes aux challenges soulevés. Finalement, 8 projets ont été retenus par le jury pour bénéficier du subside de 15.000€ et de l’accompagnement personnalisé au développement de leur projet.

3. Subside et accompagnement

Pendant 6 mois, les 8 projets lauréats ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé en matière de gestion de projet et ont été mis en relation avec des experts de leur écosystème.

Challenges retenusProjets lauréats
Comment pouvons-nous valoriser localement les plastiques rigides collectés dans les recyparcs ?Hard Plastics go Circular, ServiplastNouvelle matières RTS, Reprocover
Comment pouvons-nous fabriquer un granulé de plastique à la fois biodégradable et biosourcé à partir de sous-produits agricoles ?Plastic biosourcé et biodégradable, PolyPea
Comment pouvons-nous organiser la collecte des déchets de seaux en PP du secteur alimentaire de sorte qu’ils puissent être recyclés ou réutilisés ?Logistique inversée pour les emballages plastiques alimentaires, Bring Back
Comment pouvons-nous mettre en place une filière déchets-ressources de type « couches-culottes » ?Projet filière de tri et de recyclage des couches culottes, Ecosteryl
Comment pouvons-nous collecter et réutiliser ou recycler les masques chirurgicaux et FFP2 ?Création d’une filière de collecte, de décontamination et de recyclage des masques chirurgicaux et FFP2, Ecosteryl
Comment pouvons-nous mettre en place la collecte et la revente de déchets, chutes, fin de série, … en plastique pouvant avoir une seconde vie au sein de nouveaux projets ?Armoire donnerie pour favoriser la réutilisation dans les entreprises, II Ressources
Comment pouvons-nous mettre en place une solution de retraitement en interne des déchets de production salis pour permettre une réintroduction de ceux-ci dans la chaîne ?Machine mobile de retraitement des déchets plastiques en industrie, Discri
Comment pouvons-nous mettre en place une solution technologique innovante pour assurer la collecte, le tri et le prétraitement in situ des déchets de soins de santé sans risque en PVC ? 
Comment pouvons-nous organiser la collecte des déchets de mousses de protection en PE de sorte qu’ils puissent être recyclés par leur producteur ? 
Comment pouvons-nous valoriser les plastiques biodégradables industriellement ? 

Résultats des projets pilotes

Cette approche atypique a permis de faire ressortir des défis sociétaux liés à la circularité des plastiques (consultables ici) et à soutenir 8 projets pilotes qui ont tenté d’y apporter une solution (consultables ici). Parmi ces projets introduits, nous avons observé qu’une majorité d’entre eux concernait l’établissement de nouvelles filières de recyclage et moins la réutilisation ou la substitution du plastique. Dans les projets, l’attention s’est portée (dans une mesure plus ou moins grande) sur la conception, l’amélioration de la collecte sélective, la logistique inverse et les modèles commerciaux innovants. L’accent n’a pas été mis explicitement sur les solutions (technologiques) permettant de partager les informations tout au long de la chaîne de valeur.

A la fin du Challenge Plastics go green and circular, 6 projets étaient sur de bonnes voies et 2 projets ont été temporairement mis à l’arrêt car ils n’étaient pas rentables à ce moment-là (dont un a été réorienté vers un projet plus prometteur). L’accompagnement des projets leur a permis, en moyenne, d’augmenter leur maturité commerciale et technologique de 2 points sur les échelles Commercialisation Readiness Level et Technology Readiness Level.

Ce que l’on retient de cette approche

Cette approche a été appréciée par tous les participants au Challenge Plastics. La collecte ‘bottom up’ de challenges a permis d’accroître l’implication des acteurs sur le terrain et la cocréation d’une solution entre le porteur du problème et une start-up / PME.

L’accompagnement a été perçu différemment par les porteurs de projet :

  • Pour les start-ups à une seule personne, l’accompagnement a servi de ‘caisse de résonance’ à leur projet et les a aidé à débloquer certaines situations.
  • Pour les autres projets, l’accompagnement a été apprécié pour le partage de contacts et les réunions de suivi ont permis d’imprimer donner un rythme soutenu pour faire avancer le projet.

Pour la Wallonie, le projet a permis de tester une nouvelle approche de soutien aux PME innovantes, basée sur la réponse à des besoins du marché. Les enseignements du projet alimenteront les réflexions quant aux modes de soutien à l’innovation dans le cadre de la Stratégie Circular Wallonia et la Stratégie régionale de spécialisation intelligente.