Conférence sur la Prévention en matière de santé 

L’Agence flamande Soins et Santé 

La Flandre mène sa propre politique de prévention en matière de santé afin de réaliser des gains de santé au niveau de la population et de permettre ainsi aux gens de vivre plus longtemps et d’améliorer leur qualité de vie. Afin de fixer les accents de la politique de prévention en matière de santé et de donner une orientation à tous les acteurs de terrain, le gouvernement flamand travaille avec des objectifs de santé. Dans ce contexte, Möbius a assisté l’Agence flamande pour les Soins et la Santé dans la réalisation d’une analyse du contexte, l’élaboration d’une évaluation politique et le soutien et la coordination de l’ensemble du processus de la Conférence sur la Prévention en matière de Santé. 

Eline Maes

Défi stratégique

La Flandre mène sa propre politique de prévention en matière de santé afin de réaliser des gains de santé au niveau de la population et de permettre ainsi aux gens de vivre plus longtemps et d’améliorer leur qualité de vie. Afin de fixer les accents de la politique de prévention en matière de santé et de donner une feuille de route à tous les acteurs sur le terrain, le gouvernement flamand travaille avec des objectifs de santé. Il s’agit d’objectifs très concrets qui doivent être atteints dans une période donnée. Ils sont regroupés autour de six thèmes, dont “Alimentation et mouvement” et “Tabac, alcool et drogues”. 

Des conférences sur la santé sont organisées afin de formuler une proposition d’objectifs de santé et de stratégies de prévention scientifiquement fondées pour atteindre ces objectifs. Fin 2016, une conférence sur la santé a été organisée pour formuler des objectifs de santé nouveaux ou modifiés. Cette conférence sur la santé a été précédée d’un processus de préparation d’un an, organisé en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes. En complément, la prévention des troubles alimentaires, la malnutrition chez les personnes âgées, les jeux vidéos, d’argent et de hasard ont également été inclus dans le processus préliminaire. 

La mission se composait de trois parties : 

  • Effectuer une analyse du contexte, y compris un aperçu des nouveaux phénomènes (problèmes, mesures, méthodologies) ; 
  • L’évaluation de la politique actuelle ; 
  • Le soutien et la coordination de l’ensemble du processus de la conférence, sur le plan organisationnel. 

Approche

Le schéma suivant résume l’approche dans ses grandes lignes ainsi que la durée des différentes phases : 

Approche et trajet Conférence sur la Prévention en matière de santé 2016
Approche et trajet Conférence sur la Prévention en matière de santé 2016

Pour l’analyse contextuelle et l’évaluation de la politique, une approche en trois étapes a été utilisée, à savoir : exploration, approfondissement et consolidation.  

Möbius s’est également chargée du processus de participation visant à définir des objectifs et des plans d’action en matière de santé dans la perspective de la conférence. 

La politique de prévention étant une politique qui doit également être traduite dans tous les autres domaines politiques (“health in all policies”), un processus de dialogue intensif a été mis en place avec tous les domaines politiques concernés au sein de l’administration flamande et des autres niveaux politiques (les autorités fédérales et les autorités locales via le VVSG, l’association des villes et communes flamandes). 

Afin de structurer davantage les informations et, pour finir, d’élaborer des objectifs et des plans d’action en matière de santé, des groupes de travail ont été mis en place pour travailler sur des combinaisons de thèmes et de groupes cibles. Des experts et les parties prenantes concernées ont été impliqués dans les groupes de travail et des objectifs et actions en matière de santé ont été élaborés pour chaque combinaison thème/groupe cible. Les acteurs de terrain et les organisations partenaires ont été largement impliqués dans les sessions de travail. En outre, un document de vision a été élaboré et testé avec le terrain lors de trois moments de réflexion provinciale (à Gand, Anvers et Louvain).  

En préparation de la conférence, une enquête auprès des citoyens et des organisations intermédiaires (acteurs de terrain) a également été organisée. Les résultats ont été utilisés pendant la conférence pour définir le contexte des thèmes. 

Möbius a également élaboré le programme de la conférence, participé au contenu et à la prise de notes pendant la conférence ainsi que rédigé le rapport final de la conférence devant contribuer aux nouveaux objectifs de santé. 

Enfin, en collaboration avec l’Agence flamande pour les Soins et la Santé, nous avons fourni une évaluation de l’ensemble du processus préparatoire et de la conférence elle-même

Résultat

Une analyse du contexte complète et soutenue a été réalisée de manière participative. Toute l’expertise issue des nouvelles connaissances scientifiques et de l’expérience et de la pratique a été rassemblée dans un rapport avec la contribution de nombreux acteurs. Une évaluation scientifique de la politique a également été réalisée en collaboration avec de nombreuses parties prenantes. Les résultats et le rapport ont apporté des nuances dans la réflexion sur les objectifs de santé de tous les acteurs impliqués. Enfin, l’objectif principal a également été atteint : se mettre d’accord sur de nouveaux objectifs de santé avec un maximum de soutien

Les différents acteurs impliqués ont fortement apprécié la collaboration constructive pendant la préparation de la conférence. Le réseau et les relations entre les acteurs ont été renforcés de manière durable. Le résultat est une politique de prévention flamande ciblée et étayée, intégrée dans les différents domaines et niveaux politiques. L’appréciation du processus par le ministre, l’agence et d’autres acteurs clés a été très positive. Cela a encore renforcé la confiance dans l’approche de la politique via les conférences de santé

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter (en néerlandais) :