Gestion de projet pour accroître l’implication des dentistes dans les soins de première ligne

Les dentistes occupent un rôle central dans le soutien aux soins dans une zone de première ligne. Tant au niveau de la prévention que de la détection, ils occupent une position centrale au sein de la population flamande. Le syndicat des dentistes flamands (VVT) et l’Association professionnelle flamande des dentistes (VBT) ont démarré fin 2020 un projet, commandé par l’Agence flamande pour les soins et la santé, visant à accroître la connaissance du fonctionnement des zones de soins de première ligne et l’implication des dentistes (3 400) au sein de ces zones et de leurs organes de gestion. À cette fin, le VVT et le VBT ont fondé conjointement le STELZ (“Stuurgroep Tandartsen in de Eerstelijnszones”). Möbius a pris en charge la gestion du projet et a guidé le VVT et le VBT dans la coordination des différentes activités dans le cadre de ce projet.

Esther Chevalier

Nous avons découvert une équipe Möbius investie et professionnelle, avec une vision claire de l’objectif final défini et de ce qui doit être fait pour y parvenir.

Eddy De Vos – Trésorier de l’Association Dentaire Professionnelle Néerlandophone

Défi stratégique

STELZ visait à améliorer les connaissances des dentistes flamands sur l’offre de soins actuelle dans les zones de soins de première ligne et souhaitait également augmenter la représentation des dentistes dans les Organes de gestion (Zorgraden). De plus, le STELZ cherchait également à se faire accompagner pour professionnaliser son fonctionnement, entre autres sous la forme d’une augmentation de la reconnaissance de son nom.

Approche

Le STELZ s’est activement attaché  à communiquer sur le rôle des dentistes au sein des zones de soins de première ligne et des Organes de gestion. Afin de communiquer spécifiquement sur le rôle des dentistes au sein des zones de soins de première ligne, un plan de campagne a été élaboré, avec des actions mensuelles, dans lequel les dentistes ont été structurellement informés du fonctionnement des Zones de Soins de Première ligne et de la Carte Sociale, et du rôle que les dentistes peuvent jouer au sein de ces zones et des Organes de gestion.

À cette fin, divers canaux de communication ont été mis en place, notamment un site Web (www.tandartsen.vlaanderen), une page communautaire LinkedIn et une chaîne YouTube, tous gérés par le STELZ. Toutes les informations pertinentes pour les dentistes des zones de soins de première ligne ont été regroupées via ces canaux. On peut y trouver des infographies, des articles des zones de soins de première ligne, les bulletins d’information, des témoignages ou des supports de référence des webinaires. Un webinaire a expliqué le fonctionnement des zones de soins de première ligne et le rôle que les dentistes peuvent y jouer à l’aide d’exemples pratiques. Un autre webinaire a été organisé avec d’autres groupes professionnels. Une adresse électronique centrale a également été mise en place, à laquelle les dentistes peuvent adresser leurs questions ou leurs commentaires.

En outre, le dialogue a également été recherché avec le groupe de dentistes au moyen de questionnaires et d’entretiens. Ces questionnaires ont été utilisés pour évaluer les connaissances des dentistes sur les zones de soins de première ligne et les limites qu’ils rencontrent actuellement dans ces zones. Les résultats ont servi de base à l’élaboration d’un plan d’action que le STELZ pourra utiliser pour accroître l’implication des dentistes dans les zones de soins de première ligne dans les mois à venir. Une attention particulière a également été accordée à la collaboration avec d’autres groupes professionnels, tels que les hygiénistes dentaires, les médecins généralistes, les diététiciens, etc.

Les ambitions du STELZ et le soutien nécessaire pour les réaliser ont finalement été rassemblés dans un rapport qui a été soumis à l’Agence flamande pour les soins et la santé.  Pour rappel, les souhaits du STELZ étaient :

1. accroître la représentation des dentistes au sein des Organes de gestion et des groupes de travail,

2. améliorer l’accessibilité de la prévention pour des groupes spécifiques (par exemple, les maisons de repos et de soins et les institutions pour personnes handicapées).

3. mettre en place des partenariats avec d’autres groupements professionnels.

Résultats

La collaboration entre VVT et VBT s’est déroulée sans heurts et de manière constructive. Grâce à la coopération de STELZ, un grand groupe de dentistes (3 400) a pu être informé périodiquement du fonctionnement des zones de soins première ligne et les dentistes ont également été mis en contact les uns avec les autres pour s’inspirer des formes possibles d’implication dans les soins de première ligne.

La collaboration avec Möbius a été très positive, l’interaction fut très bonne et Möbius agit de manière proactive.

Directeur général honoraire  Verbond der Vlaamse tandartsen